Recherche de blog
Derniers commentaires
Aucun commentaire

La Grande Argenterie de Louis XIV

Posté sur1 An auparavant
Aimer3

Si l’or reste éternellement associé au règne du Roi Soleil… Un autre métal prestigieux éblouissait alors les visiteurs de passage au château de Versailles : l’argent ! Enrichi grâce aux réformes énergétiques de Colbert, le jeune Louis XIV (1638-1715) avait en effet décidé de transformer son trésor en argent provenant du Pérou en mobilier de luxe. Sous la direction du décorateur en chef Le Brun, les meilleurs orfèvres des Gobelins, de la corporation parisienne et des Galeries du Louvre réalisent quelques deux-cents pièces précieusement ciselées, ornées de scènes mythologiques, de références au dieu solaire Apollon ou d’emblèmes royaux. Parmi les différentes œuvres de la Grande Argenterie de Louis XIV, constituée progressivement sur une vingtaine d’années, on compte notamment des tables de 350 kg, des miroirs de 425 kg, des vases à orangers, des bancelles ou même des cuvettes gigantesques pour rafraîchir les bouteilles… Installées dans les grands appartements du Roi et dans la galerie des Glaces, ces créations étaient particulièrement mises en valeur lors des réceptions données par le monarque, alors éclairées par des milliers de bougies. Pourtant, en 1689, Louis XIV décide de faire fondre tout son beau mobilier en argent pour financer la guerre. En moins de six mois, la grande orfèvrerie française du XVIIe siècle disparaît dans les fours de la Monnaie.

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Fermer
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Menu

Mon compte

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter